A travers des exemples et des exercices concrets, la formation vise à développer des postures relationnelles justes.
Thèmes abordés : émotions, écoute empathique, communication, autorité, conflits, estime de soi

Durée totale : entre 1 journée et 4 jours

Lieu : au sein de la structure, in situ (formation sur commande)

Objectifs de la formation : transmettre des outils aux professionnels pour développer les compétences psychosociales des professionnels de la petite enfance

Objectifs de la formation :

  • développer les compétences psychosociales du professionnel de la petite enfance
  • Créer une culture commune

Objectifs pédagogiques : à l’issue de la formation, les stagiaires seront en capacité de mobiliser des compétences et auront des outils pour

  • Proposer une écoute bienveillante auprès du tout-petit et de la famille : distinguer l’observation factuelle du jugement, mettre en pratique des outils pour développer sa posture d’écoute, repérer les écoutes non-écoutantes, mettre en pratique une technique d’écoute empathique

 

  • Accueillir les émotions du tout petit : citer les grandes familles d’émotions et leurs fonctions, expliquer le rôle du mental et des ressentis corporels dans l’accueil des émotions, aider le tout petit à exprimer les ressentis et les besoins, identifier des outils pour accueillir les émotions du tout petit

 

  • Favoriser une Communication respectueuse et responsable adaptée au tout petit : mettre en pratique des outils de communication non-verbale, rendre un message efficace et respectueux, formuler un message Je.

 

  • Poser un cadre assertif et bienveillant avec le tout petit et les familles : connaître des outils pour installer un climat favorisant le respect des règles, distinguer la punition, la sanction éducative et les solutions aidantes, découvrir et pratiquer la posture assertive

 

  • Réguler les conflits avec les tout-petits et avec les familles : définir la notion de conflit, repérer le rôle de la temporalité dans le conflit, identifier l’impact de l’escalade du conflit, citer les 3 jeux psychologiques dans un conflit, définir la posture assertive ainsi que celle du médiateur, connaître le processus de médiation.

 

  • Développer l’estime de soi des tout-petits et de la famille : citer les 4 piliers de l’estime de soi, comprendre le rôle des étiquettes, expliquer l’impact des intelligences multiples dans une relation, pratiquer la valorisation descriptive.

Pédagogie proposée
Méthode pédagogique prévue La progression de l’action de formation « Réguler et prévenir les conflits » est spécifiquement construite sur la dynamique et la pratique en groupes et sous-groupes. Afin d’installer un climat d’apprentissage sécurisant, certains jeux pédagogiques sont proposés en binôme ou trinôme. Avant de pratiquer à deux, à trois ou en groupe, les stagiaires sont aussi invités à se positionner seuls. La participation active des stagiaires et leur implication dans le processus d’apprentissage est rendue possible grâce à l’alternance d’exercices individuels de sensibilisation ou d’entraînement, en binôme ou en groupe, à la co-construction des savoirs du groupe, à l’apport théorique et à la stimulation des intelligences multiples de chacun (spatio-visuelle, musicale, linguistique, kinesthésique…). La prise de parole en groupe est dirigée et encadrée par la formatrice pour répondre au but visé par la formation. La formatrice est à l’écoute des limites de participation des stagiaires. Elle reconnaît le droit à l’erreur, se focalisant non pas sur le jugement mais sur l’opportunité qu’offre toute expérience, dans une invitation positive à dégager des solutions.

Moyens d’encadrement
Le parcours de la Formatrice Diplômée en Communication (maîtrise linguistique, analyse des discours) et en métiers du développement culturel (DESS), Justine Bonne a travaillé en France et en Égypte (Bibliotheca Alexandrina) dans des centres de recherche et universités pour développer la culture scientifique et les partenariats France/Afrique. Elle a alors animé des formations à destination de professionnels qui travaillaient avec le jeune public. Justine Bonne s’est consacrée au métier de professeur en lycée professionnel (Français, Communication, Histoire-géographie, éducation-civique). Suite à cette expérience, elle s’est formée à la communication non-violente (IFMAN), au développement des compétences psychosociales chez les jeunes et au soutien à la parentalité. Depuis quelques années, Justine Bonne se spécialise dans l’éducation bienveillante (www.ateliersdebienveillance.fr), les compétences psychosociales, la régulation de conflits et forme aujourd’hui des professionnels, de l’éducation, de la petite enfance, des secteurs socio-culturel, socio-éducatif, médico-social… Elle complète son approche par des techniques d’animation issues de l’éducation populaire et de la non-violence. Justine Bonne est membre de l’association Coopération pour la paix en Provence et du collectif de soutien à la parentalité De fil en soi.